Communiqués de presse

Carbonleo reçoit les recommandations

Montréal, le 24 janvier 2019. – En lien avec l’adoption des recommandations par la Commission sur le développement économique et urbain et l’habitation concernant le projet Royalmount, Carbonleo reçoit les propositions et entend profiter des prochains jours pour en faire l’analyse détaillée. Toutefois, d’emblée, Carbonleo, qui travaille depuis 2012 en conformité avec la réglementation adoptée par l’Agglomération et avec la planification globale existante (PMAD) ainsi que dans le respect de l’ensemble de la réglementation municipale, annonce qu’il répond favorablement aux recommandations proposant d’intensifier la concertation au cours des prochaines années, et ce, afin d’améliorer un projet de classe mondiale. Carbonleo est confiant envers le futur du projet.

« Carbonleo remercie les membres de la commission des recommandations constructives qui ont été formulées aujourd’hui et qui permettront, à terme, de bonifier un projet dont plusieurs mémoires ont déjà souligné à la fois l’audace et la pertinence pour toute l’île de Montréal. Plusieurs acteurs, parmi les plus influents du développement économique, soit la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, Tourisme Montréal, l’Association des hôtels du Grand Montréal, l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec, Montréal International, la Fédération des chambres de commerce du Québec et bien d’autres, ont en effet souligné le potentiel du projet Royalmount », affirme Claude Marcotte, vice-président exécutif et associé chez Carbonleo. Ce dernier ajoute que Royalmount est un projet à long terme, implanté graduellement, et qui s’appuie sur la croissance du marché domestique, la hausse du nombre de voyageurs étrangers, l’achèvement de nombreuses infrastructures métropolitaines, l’élargissement du réseau BIXI et l’ajout de plusieurs centaines d’autobus qui viendront bonifier l’offre de transports en commun.

Ouvert à la concertation et à la bonification, travaillant avec les différents paliers de gouvernement depuis plusieurs années, le promoteur précise qu’un temps d’arrêt de l’ensemble du projet n’est pas nécessaire alors qu’il respecte toutes les lois, tous les règlements et la planification en vigueur. Pour Carbonleo, l’imposition de nouvelles exigences se ferait au détriment de la compétitivité de Montréal alors que le développement immobilier et commercial se poursuit à un rythme effréné à l’extérieur de l’île et que l’on souhaite attirer davantage d’investissements étrangers au Québec. « Royalmount est une opportunité extraordinaire pour la métropole, il profite d’un financement 100 % privé en s’appuyant sur le plus récent schéma d’aménagement pour densifier et restructurer ce secteur et ce au même titre que les autres projets locaux en cours d’implantation ». Carbonleo est confiant qu’une concertation locale permettra de maximiser les impacts positifs sans nécessiter une remise en question de tout le travail accompli au cours des dernières années.

Carbonleo tient à souligner la contribution des nombreux professionnels qui, depuis plusieurs années, travaillent d’arrache pied pour identifier des améliorations concrètes. Des autorités responsables des transports dans le grand Montréal, dont la Ville de Montréal, la STM et le MTQ, jusqu’aux ingénieurs de la firme WSP, en passant par l’équipe d’aménagement du promoteur, ce sont des centaines d’heures qui ont été consacrées aux études et aux solutions.

Un partenariat pour des solutions intégrées de mobilité

Relativement à l’opinion de la Commission sur les enjeux de mobilité, Carbonleo a lancé l’une  des études les plus exhaustives afin de documenter et de proposer des solutions à la problématique actuelle de congestion routière chronique et à l’offre presque inexistante de transports collectif et actif. Carbonleo est donc bien conscient de ce défi et contribue à la mise en place de solutions intégrées, notamment à travers les mécanismes de concertation proposés lors de la commission.

« En mandatant WSP pour étudier l’ensemble des effets potentiels, nous avons été bien au-delà de nos responsabilités en contribuant à une plus large réflexion en lien avec tous les autres projets de développement que l’on retrouve dans ce secteur, notamment l’Hippodrome et le Triangle. Notre souhait est que la problématique des transports ne soit pas perçue comme un frein au développement, mais plutôt comme une opportunité de transformer l’offre en mobilité afin d’en faire un vecteur tant pour la vitalité économique que pour le développement durable. Carbonleo s’engage à proposer des solutions innovantes favorisant un véritable transfert modal de l’autosolo vers les transports collectif et actif », affirme Claude Marcotte. Ce dernier souligne également que l’entreprise couvrira entièrement les coûts associés à la création d’une passerelle vers la station de métro de La Savane actuellement sous-utilisée.

Un signal positif pour inclure une fonction résidentielle au projet

Comme le suggère le conseil municipal de Montréal, Carbonleo entend ajouter une composante résidentielle et voit dans les recommandations de la Commission un signal fort en ce sens. Carbonleo entend donc présenter un projet résidentiel intégré favorisant la création d’un véritable quartier. Ce projet qui, faute de temps lors de la Commission, n’a pas encore été présenté dans le détail pourra ensuite être soumis au processus réglementaire existant.

« L’ouverture de la Commission est le premier pas vers une démarche de planification qui nous permettra d’y inclure des écoles et des services de proximité pour la population avoisinante. Il va de soi que Carbonleo proposera une intégration harmonieuse de cette composante pour en faire un véritable TOD centré sur les piétons et le transport actif », ajoute M. Marcotte. D’ailleurs, celui-ci a indiqué que l’ensemble des composantes environnementales, telles que la qualité de l’air et le bruit, seront étudiées afin de s’assurer de leur conformité.

Des innovations pour soutenir le développement durable

Ce complexe multiusage offrira de loin le plus faible ratio de stationnements dans toute la région de Montréal dont un très faible pourcentage sera en surface. Royalmount sera également l’occasion de mettre fin à l’un des plus grands îlots de chaleur que l’on retrouve actuellement sur l’île et d’y créer le plus grand toit vert privé au Canada. « Nous avons très hâte de présenter les initiatives en faveur du développement durable, dont un parc linéaire de plus de 2 km qui s’inspire du Highline de New York et qui reliera la trame résidentielle, en plus de la création d’une boucle d’énergie pour réduira l’empreinte carbone des résidents; deux initiatives qui font écho aux mémoires déposés devant la commission », souligne Claude Marcotte.

Carbonleo, qui demeure propriétaire à long terme du site de Royalmount, rappelle qu’il participe activement à la vitalité économique de Montréal, notamment par ses investissements sur la rue Sainte-Catherine. Il voit donc d’un bon œil le fait que la Commission ait souligné sa participation et son écoute attentive à l’occasion de l’audition des mémoires. Carbonleo entend demeurer ouvert à la bonification du projet et vivement engagé dans la revitalisation du secteur.

À propos de Royalmount

Situé au cœur de l’île de Montréal, le projet Royalmount a pour objectif de créer une oasis urbaine favorisant les rassemblements et la connectivité avec un nouveau développement multifonctionnel urbain unissant tradition et modernité, et visant à rassembler les gens et les familles dans ce qui était autrefois une friche industrielle. Les multiples espaces de rassemblement, dont une piazza, une rue piétonne et un parc linéaire de 2 km à l’image du renommé Highline de New York, y seront ainsi accessibles à distance de marche et permettront de profiter des nombreux usages et espaces animés, au cœur d’une architecture caractéristique de la ville. Sa raison d’être est de retenir et d’inspirer une communauté inclusive venant de Montréal et du monde entier. Pour obtenir plus d’informations, rendez-vous au www.royalmount.com.

À propos de Carbonleo

Carbonleo est avant tout un bâtisseur d’expériences. Avec le succès de ses précédents projets innovants à usage mixte, Carbonleo se consacre à revitaliser Montréal et à créer une gamme de projets prometteurs et remarquables de grande valeur, qui s’intègrent parfaitement au sein des régions dans lesquelles ils prennent vie. Fondée en 2012, Carbonleo est une entreprise de développement et de gestion immobilière basée au Québec, qui a lancé une approche progressive, humaine, vibrante et fortement orientée sur l’expérience. Inspirée par les plus grands créateurs et les meilleures pratiques internationales, Carbonleo développe des projets immobiliers qui répondent aux tendances d’aujourd’hui et de demain. Elle emploie plus de 60 personnes et offre à ses actionnaires une créativité incomparable ainsi qu’une expertise opérationnelle exceptionnelle. L’entreprise a déjà de nombreux projets dans son portefeuille, RoyalmountMD, Quartier DIX30MD ainsi que l’hôtel et les résidences privées Four Seasons Montréal. www.carbonleo.com.

Source : Carbonleo

Informations : Julien Baudry jbaudry@national.ca  514-793-9193